L’un visible

A bergerac, un lieu, deux activités : galerie et thérapie, en quête de l'Un


Accueil > Art africain > Lwalwa > Ngongo masque d’initiation Lwala

Ngongo masque d’initiation Lwala

Caractéristiques distinctives communes à tous les masques ngongo :

  • Représentations faciales composées d’éléments géométriques
    Avions fortement inclinés
    Front bien coupé
    Volumes en forme de diamant
    Surfaces lisses sans ornements
  • Porte une coiffe shinsompolo
  • Visage concave
  • Longs yeux fendus horizontaux (en forme de rectangles minces)
    Yeux blancs ombragés
    Les yeux se terminent par une incision stylisée sur les tempes
  • Chéloïdes de scarification surélevés entre les oreilles et les yeux sous forme d’élévations arrondies
  • Les oreilles sont petites
  • Grand nez aquilin
  • Petit trou usé sous le nez
    Le petit cordon est noué dans le trou (le cordon est serré entre les dents du danseur)
    À travers le trou sous le nez est fixé un petit morceau de corde, utilisé pour serrer entre les dents pour maintenir le masque en place pendant la danse
  • Les lèvres sont charnues, dépassant d’un menton pointu
  • Peint en rouge
    Parfois noirci par la fumée et / ou les colorants

Variations de sous-type (masque masculin mvondo) :
REMARQUE : les masques masculins et féminins se distinguent par la manipulation des nez proéminents

Le pont nasal s’étend au-dessus du visage et se fond dans la crête de la coiffure
Forme similaire à celle du nkaki mais plus petite

Portfolio